Alliance Athéna - 7.3 ko - Alliance nationale des sciences humaines et sociales - tous droits réservés

Alliance nationale
des sciences humaines et sociales

Accueil > fr > Observatoire des SHS > L’univers des sciences humaines et sociales : périmètre et enjeux

L’univers des sciences humaines et sociales : périmètre et enjeux

La recherche en sciences humaines et sociales (SHS) est un objet qui peut apparaître difficile à cerner, recouvrant un éventail très étendu de disciplines variées, aux méthodes, aux objectifs et modes de fonctionnement très diversifiés. D'où l'importance d'un observatoire. Essayons de clarifier un peu le périmètre des SHS et de mettre en lumière l'intérêt de ce champ scientifique, avant d'en détailler les spécificités structurelles et économiques.

Définition et périmètre des sciences humaines et sociales

Définir les sciences humaines et sociales (SHS) est souvent plus évident par la négative : ce sont toutes les sciences hors sciences du vivant (biologie, santé), de l’inerte (mathématiques, physique, chimie) et leurs dérivées.

Qu’y a-t-il d’autre à étudier ?

C’est précisément là qu’interviennent les chercheurs en sciences humaines et sociales : ils produisent des connaissances sur ce qu’il ne nous viendrait pas à l’esprit de nous demander. On parle de posture réflexive des sciences humaines et sociales car ces sciences s’attachent à produire des connaissances sur nous-mêmes, les humains, et tous les systèmes, mécanismes, relations, lois qui en découlent.

En bref, il s’agit d’explorer les questions suivantes : que faisons-nous, comment et pourquoi ?

Cela dans absolument tous les aspects de la vie, personnelle, professionnelle, consciente, inconsciente, à toutes les époques et à tout endroit. De ce point de vue, le champ n’est peut-être pas moins large que celui de la physique quantique.

À quoi servent ces études, ces analyses, ces connaissances ?

À rien, parfois, comme dans toutes les sciences, mais la plupart du temps, elles sont publiées, présentées, discutées, critiquées, évaluées, et font l’objet d’une diffusion progressive, par l’intermédiaire de professionnels, experts, étudiants, spécialistes du thème étudié, qui se réapproprient ces innovations, les utilisent dans leur métier, les reformulent dans les cours qu’ils dispensent à leur tour etc., perpétuant ainsi le cycle de la connaissance...

Les principes, connaissances, modes de fonctionnement de nombreuses branches professionnelles sont largement inspirés de travaux de recherche en sciences humaines et sociales : nous ne les connaissons pas forcément, mais nous les utilisons néanmoins.

La définition des SHS est à leur image : diverse, complexe, abstraite, impalpable, elle nécessite un effort de mise en surplomb, de "réflexivité", qui une fois accompli donne à voir une réalité sous un angle différent, ouvrant ainsi à de nouvelles idées.

De ce point de vue, les SHS constituent l’un des principaux vecteurs de transmission et d’actualisation des connaissances de notre société, et une source vitale d’innovations, qu’elle soient économiques ou sociétales.

Structure et fonctionnement de la recherche en SHS en France

Utilisation des cookies

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépot de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience de navigation.

Vous pouvez personnaliser votre utilisation des cookies à tout moment.

Personnaliser